Actualités de la galerie

Barocco

Sculpture
Céramique


Présentation

Telle l'architecture italienne à laquelle se réfère son nom, Barocco recèle dans ses alvéoles des secrets radieux et auréolés, des identités presque révélées, un théâtre à la scène et aux décors tout à la fois nôtres et à un autre monde!

Barocco, alias Richard Tarone et Jacques Massard de Chateneuil (l'un tourne et crée les formes, l'autre les décore) sont céramistes de formation. Leurs techniques élaborées leur permettent de créer un monde à la mesure de leur imaginaire, dans une enchevêtrement de trésors offerts, tous réunis sur une même œuvre.

Les œuvres de Barocco ont fait le tour de l'hexagone avant de devenir les favoris des collectionneurs et des amateurs d’art. Dans le grand monde de la céramique, Barocco est aujourd'hui l'esprit de l'art, résumé à un nom détenteur de promesses pour un avenir émaillé d’un monde enchanteur et onirique.

Démarche artistique

Etrangeté, excentricité, fantaisie, Barocco conjugue l'insolite et accorde les matières qui deviennent autres matières. Ses images offertes représentent ce que l'on ne voit pas. Barocco invente un monde aux carrefours surréalistes et baroques, souvent énigmatiques dans leurs nuances de soirées embrumées ou de petits matins neigeux. Loin, Barocco nous entraîne très loin et à une vitesse vertigineuse, dans le labyrinthe des rêves où les mots n'ont plus de sens. Là où l'impalpable devient monde cosmique prêt à recevoir notre âme admirative et à la laisser chavirer au bord de l'abîme si habilement creusé par un talent aux réminiscences infinies.

Méthode

L'obtention d'un tel ouvrage passe par plusieurs étapes exigeant une certaine dextérité dans la maîtrise de la matière et de ses cuissons. En effet, La terre de Vallauris chamottée, utilisée par les artistes pour les formes, doit être cuite une première fois à 1200° avant d'être émaillée dans des teintes allant de l'ocre au brun foncé en passant par le vert et le bronze et recuite à 1280°. Support du décors, une couche d'émail blanc est ensuite appliqué et une nouvelle cuisson à 1020° fixera les oxydes.

Lorsque, soulignant d'un trait d'or les méandres d'une scène, Barocco voudra en fixer les particularités, une nouvelle cuisson à 720°sera nécessaire pour que l'œuvre soit complète. Depuis quelques temps, certaines de leurs créations incluent une juxtaposition de céramique et de verre peint à l'émail du plus bel effet.